Cryptolocker, le malveillant ransomware

Cryptolocker, le malveillant ransomware

Cryptolockerest relativement récent et se trouve dans la même catégorie que le cheval de Troie qui est un logiciel malintentionné.

cryptolocker.jpg

Il a été découvert pour la première fois en 2013 et se développe surtout  à partir de mails infectés et dissimulés dans des factures UPS sous Windows. Cryptolockerest classé parmi les ransomware. Les avis ingesup vous aideront à en savoir plus sur ce ransomware.

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

Un  ransomware  est le logiciel informatique  malveillant qui prend en otage les données. Il est appelé en français rançongiciel.  Il chiffre et bloque les supports de données d’un utilisateur cible à qui une rançon est demandée contre une clé pour pouvoir déchiffrer  le blocage. Dans la plupart des cas, le ransomware  prend la forme d’un virus informatique  et s’infiltre dans un fichier téléchargé ou dans un mail afin de chiffrer les fichiers cibles.

ransomware.jpg

Pour éviter toute trace de la malveillance, la rançon est payée par monnaie virtuelle. Cryptolocker  fait payer la rançon en bitcoins ou par l’intermédiaire de services externes tels que Money Pack ou Green Dot en fixant un ultimatum  de 72 à 100 heures avant la suppression définitive des données chiffrées.

Comment lutter contre Cryptolocker ?

Les ransomware deviennent de plus en plus courant actuellement, et la meilleure protection repose sur la vigilance  permanente de l’utilisateur susceptible d’attirer l’attention des malveillants.  Ainsi, il s’agit suivre l’évolution technologique afin de pouvoir de mettre à jour les OS et toutes les applications. Pour protéger l’ensemble des utilisateurs, il faut les informer et les former à propos des consignes de sécurité efficaces, entre autres l’activation permanente des différents modules de protection de dernier cri.  Les politiques de restrictions logicielles sont nécessaires, y compris les sauvegardes périodiques des données dans un site hors réseau, afin de pouvoir les utiliser en cas d’infection des données sur site en réseau. A titre de suggestion, Cryptolocker  peut être contré par l’utilisation de Sophos Patch Assesment qui figure parmi les derniers correctifs de sécurité.